Vos actes d’état civil dans la Somme

Démarcheo vous permet désormais d’établir vos actes d’état civil dans la Somme (80), à Amiens et partout dans toutes les autres communes du département, sans vous rendre en mairie. Nous vous proposons des services en ligne rapides et efficaces pour la réalisation de tous vos documents administratifs. Commandez vos actes d’état civil en ligne et recevez-les à votre domicile.

Des services en ligne rapides & efficaces pour obtenir vos actes d'état civil dans la Somme (80) 


Nous avons de lourdes connaissances en matière d’établissement d’acte de naissance en mairie dans la Somme (80). Visitez notre site internet et remplissez un de nos trois formulaires dédiés aux demandes d’acte de naissance, de copie intégrale d’extrait d’acte de naissance, de copie d’acte de mariage et de certificat de décès.

Le demandeur doit, pour naissance en France, faire la demande en ligne d’une copie intégrale d’acte de naissance sur le site internet de la mairie du lieu de naissance de la personne concernée. Contrairement aux archives, cette démarche administrative n’est pas payante.

Le délai d’obtention du certificat de naissance dépend d temps d’acheminement du courrier et du traitement de la demande en mairie. Une fois l’acte établi, il vous sera livré par courrier postal à votre domicile.

Un Français né à l’étranger doit faire sa demande d’acte de naissance sur le site service-public.fr ou sur le portail Pastel Diplomatie du Service Central d’Etat Civil de Nantes.

La demande d’acte de décès en ligne est réalisée gratuitement sur le site service-public.fr. Le formulaire doit contenir le nom de la commune et le code postal, le type d’acte demandé et sa nature. Une fois terminée, ajoutez une copie du justificatif de votre identité et celle du disparu.

La demande d'un acte de mariage varie en fonction du lieu de célébration de l’union civile. La demande d’acte pour un mariage célébré en France se fait sur un site officiel de télé-services. Pour une union célébrée à l'étranger, dont un des mariés est français, la demande est transmise au service Central d'Etat Civil de Nantes.

L’état civil des réformés français


Le premier synode national de 1559 des Églises protestantes en France décide de prescrire l'enregistrement des mariages et des baptêmes avec le nom du père, de la mère et des parrains et marraines de l'enfant baptisé. L'édit de pacification d’Amboise en mars 1563, à la suite du premier conflit religieux, concède aux réformés la liberté de culte. Une disposition spéciale est prise en décembre 1563 pour l'enregistrement des baptêmes. Les protestants sont appelés désormais à réaliser deux démarches, à savoir faire baptiser leurs enfants par le pasteur à proximité de leur domicile et déclarer la naissance au juge de leur ressort qui devra l'enregistrer.

Ainsi, nait « l’état civil » pour les protestants français, décidé par le roi. Mais, c’est un arrêt du Conseil du roi en 1664 qui va habiliter les pasteurs à tenir les registres de baptêmes et de mariages, avec l’obligation de présenter un double exemplaire tous les trois (3) mois aux greffes des bailliages ou des sénéchaussées.

Faire tenir en double les registres est une prescription faite aux protestants trois ans avant les catholiques par le Code Louis. En réalité, cette décision vise à identifier les réformés pour mieux les surveiller ou les contrôler, le roi Louis XIV nourrissant la secrète intention d’anéantir progressivement le culte protestant dans le royaume. Cette volonté royale verra son accomplissement en octobre 1685 avec la révocation de l’édit de Nantes.

Désormais sans existence légale, les protestants continueront d'enregistrer souterrainement les baptêmes, les mariages et les décès conformément aux prescriptions des autorités synodales. L'édit de Tolérance de 1787 sous Louis XVI va porter à nouveau à la lumière les registres des réformés par la promulgation du rétablissement d'un état civil protestant tenu par des juges. Il est réinstitué l'obligation de dresser en deux exemplaires les registres de baptêmes, de mariages et de décès.

Découvrir les atouts naturels et touristiques de la Somme


La Somme se trouve dans la région Hauts-de-France, avec également quatre départements : l'Aisne, le Nord, l'Oise et le Pas-de-Calais. Son appellation émane de la Somme, un fleuve qui le traverse. Le territoire formait avec l'Aisne et l'Oise, l'ancienne région Picardie. Amiens en est la préfecture et la plus grande ville du département qui comptait environ 573 000 habitants en 2016. Abbeville, Albert et Péronne, ses trois sous-préfectures, font partie des principales villes de la circonscription. Le Président du conseil départemental est Laurent Somon et le préfet s’appelle Muriel Nguyen.

La préservation de la biodiversité et la richesse des habitats du département prend en compte les espaces naturels, variés et importants : cordons de galets et de dunes, milieux estuariens, falaises mortes et vives, marais, prairies humides, bois et l’Arris. La sauvegarde des ressources en eau et des paysages sont au cœur de la politique environnementale du département. Il existe sur le territoire de la Somme une cinquantaine de sites préservés et valorisés depuis 1980 (environ 5000 hectares).

Vos actes d’état civil dans les villes du département Hauts-de-France

Avis authentifiés de nos clients :

Le service easy demarches

4,90€ à la commande puis abonnement de 29,9€/2 mois => recevez vos actes d'état civil actualisés !

sos-demarches-admin

SOS demarches admin

Nos experts vous
accompagnent à travers toutes
vos demarches administratives

4,90€ / commande

sos-actes-3-mois

SOS Actes -3 Mois

Nos experts refont vos démarches tous les 2 mois !
Vos actes d'état civil restent à jour ...

29,9€ / 2 mois